Les chats sauvages : comment les différencier des chats domestiques ?

Les chats sauvages : comment les différencier des chats domestiques ? post thumbnail image

Quelle est la différence entre un chat forestier et un chat domestique ?

Le margay (Leopardus wiedii), également connu sous le nom de chat tigre, est un chat sauvage très agile qui vit dans les forêts d’Amérique centrale et du Sud. Ce chat a une petite taille qui se rapproche de la taille d’un chat domestique. Ceci pourrait vous intéresser : Le chat sibérien : le plus câlin des chats ? Il est très reconnaissable à son pelage tacheté façon léopard.

Le chat sauvage ressemble à un chat domestique « tigré », mais il est beaucoup plus robuste et massif. Le pelage est dense, rayé et sans taches. Il est particulièrement reconnaissable à sa queue touffue, arrondie et noire à l’extrémité, qui est toujours traversée par une série de 3 à 5 anneaux noirs et larges.

On le reconnaît à cette ligne noire qui traverse toute la colonne vertébrale, jusqu’au bout de la queue, elle aussi très touffue, et aux anneaux noirs qui l’entourent. Un chat sauvage a toujours un pelage jaune. Pas de taches ou de taches comme de nombreuses races de chats domestiques.

De par la nomenclature actuellement utilisée, le chat sauvage d’Europe ou « chat des forêts », le chat d’Afrique et le chat d’Asie centrale sont les trois principales sous-espèces de Felis silvestris, bien qu’il en existe une, une vingtaine.

Sur le même sujet

Comment savoir si un chat est un chat errant ?

Il est également recommandé de faire un petit abri pour le chat dans un coin tranquille à l’abri des regards, non loin de l’endroit où vous lui donnerez à manger. Une boîte en carton et une vieille couverture feront l’affaire. Lire aussi : Le chat sphynx : un chat unique au pelage doux et soyeux ! De cette façon, l’animal restera toujours près de chez vous.

Identifiez l’animal Si vous ne trouvez rien, vous devrez demander de l’aide à votre vétérinaire. En cas de perte ou d’abandon de l’animal, vous devez vérifier si l’animal n’a pas de collier avec une médaille. Souvent, les coordonnées du propriétaire y sont inscrites.

Selon la loi, un chaton trouvé doit être gardé au moins 8 jours pour laisser le temps au propriétaire de venir chercher son animal. Si personne ne le récupère après 8 jours, il est considéré comme abandonné.

Comment reconnaître un chat de maison ?

Un chat sauvage a l’air plus trapu qu’un chat domestique. Queue : La queue du chat sauvage est touffue, marquée de 3 à 5 gros anneaux noirs. Sur le même sujet : Chat sans poil : pourquoi et comment ? La pointe est arrondie et a une gaine noire à l’extrémité, tandis que la queue des chats sauvages ou domestiques est fine, pointue à l’extrémité et a de petits anneaux.

Le chat d’intérieur n’est pas un chat comme les autres chats, il a des conditions de vie particulières et un métabolisme différent. L’environnement abrité dans lequel vit un chat d’intérieur affecte son comportement mais aussi ses besoins nutritionnels.

Caractère du chat de gouttière Ce chat commun est un chat rusé, débrouillard et souvent aventureux ! Le dessin animé de Disney « Les Aristochats » soulignait sa différence avec les chats de race, présentés comme des chats plus fragiles et parfois…

Comment reconnaître un chat de rue ?

Comment reconnaître un chat abandonné ? Si un chat a l’air maigre et négligé, il se peut qu’il n’ait pas de maison où il soit régulièrement nourri. Ceci pourrait vous intéresser : Chats tigre : tout savoir sur ces félins magnifiques. Si c’est le cas, une portion de nourriture pour chat l’aiderait à reprendre des forces.

Les chats en liberté sont parfois difficiles à identifier car ils n’ont pas de collier, mais si vous regardez attentivement, vous devriez voir un tatouage dans l’une de leurs oreilles et parfois une encoche dans leur oreille droite comme preuve de leur identification.

Les chats sauvages qui n’ont jamais été socialisés avec les gens peuvent être violents et inaccessibles. Ils peuvent également être porteurs de maladies, de vers et certainement de puces et présenter un risque pour votre animal.

Pourquoi un chaton sauvage miaule ?

Et pour cause, les chats sauvages ne miaulent pas dans la nature. Sur le même sujet : Choisissez les meilleurs accessoires de chat design pour votre animal de compagnie ! Si une mère ronronne pour apaiser ses petits et qu’ils ronronnent alternativement à mesure qu’ils grandissent, peu joueront la voix.

En général, les troubles du miaulement sont associés à des troubles respiratoires. La principale cause des troubles du miaulement chez le chat est infectieuse : le syndrome de Coryza (herpèsvirus et/ou calicivirus) est souvent responsable de la perte de la voix ou d’un enrouement chez le chat.

En général, un miaulement court et haut-perché exprime de la joie, une envie de jouer… Quand il monte haut et dure, le chat a faim, veut sortir, ou en tout cas exprime une certaine demande. S’il sait qu’en persévérant il obtiendra ce qu’il veut, il n’hésitera pas à continuer jusqu’à ce qu’il soit satisfait.

En revanche, prenez l’habitude de ne pas répondre à ses miaulements en dehors de ces moments, ignorez-le et prenez vous-même l’initiative lorsqu’il ne vous demande pas de venir le caresser. La présence d’un autre chat peut aussi lui être bénéfique et lui permettre de mieux supporter votre absence.

Comment faire pour gagner la confiance d’un chat sauvage ?

Placez son panier, ses bols et sa litière (à l’écart). Donnez-lui le temps de gagner sa confiance et n’essayez pas de le convaincre. Il prendra l’initiative de sortir seul quand il s’en sentira capable. Sur le même sujet : Les chats noirs sont beaux, mystérieux et maléfiques ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ces félins fascinants ! Une fois que votre chat effrayé a quitté le refuge, présentez-le un par un aux membres de la famille.

Related Post